L’atelier d’artiste, voici un sujet qui fascine depuis la Renaissance… et pas que les artistes !

atelier

Pas très étonnant si l’on met justement en perspective l’impérieuse nécessité des entreprises pour innover.
Des figures historiques parmi lesquelles Rembrandt , Cézanne, Picasso, Pollock, Bourgeois, Smithson, Buren… font envisager les différentes facettes de l’atelier. Perçu comme le lieu de la conception, de l’expérimentation qu’elle soit solitaire ou avec des assistants, l’atelier se révèle aussi comme l’espace  de l’échange entre pairs. On s’y présente son travail, on le discute, on confronte les options. C’est aussi  le lieu de monstration de son travail aux collectionneurs, galeristes, professionnels de l’art. La mise en scène de l’artiste ou de ses oeuvres est ainsi souvent soignée – songeons à Mondrian, Pollock ou Picasso !- la représentation de l’atelier concourt à l’image projetée de l’artiste.
Mais, à l’heure de la dématérialisation, du digital, de la porosité des disciplines, (et aussi de l’inflation du foncier) où sont les ateliers d’artistes d’aujourd’hui ? Sont-ils des lieux ou des espaces ? Les résidences d’artiste en entreprises ne constitueraient-elles pas des réponses à ces questions ?