POUR QUELS ENJEUX ?

STIMULER VOS INNOVATIONS

Dotés d’un imaginaire fort et peu formaté, entraînés aux synthèses créatives originales, les artistes ont la volonté de réaliser des rêves, leurs rêves, en utilisant leurs sens et leurs émotions. Leur curiosité les amène à être souvent des utilisateurs avancés de – nouvelles – technologies et à imaginer ainsi de nouveaux usages ou objets hors des sentiers battus.

Depuis 2011, Autodesk, leader mondial des logiciels 2D & 3D, accueille chaque année une douzaine d’artistes pour découvrir de nouveaux usages ou fonctionnalités à ses logiciels.

ACCOMPAGNER VOS TRANSFORMATIONS

Les artistes aiment questionner les représentations, les certitudes, les routines. Souvent situés en marge des systèmes, ils révèlent des fils invisibles, captent des ambiances auxquelles ils donnent des formes qui mobilisent autant la raison que l’émotion de leurs spectateurs. Faire l’expérience de l’art en entreprise, c’est pratiquer la remise en cause avec l’enthousiasme et l’énergie créative des artistes.

À un moment de grande déstabilisation (fusion d’entreprises, déménagement, etc.), Matelsom a accueilli un artiste en résidence qui a permis de recréer du lien entre les salariés et donner élan au travail.

NOURRIR VOTRE CONTENU DE MARQUE

Développer des récits singuliers, proposer des points de vue inédits, produire des formes poétiques, autant de qualités d’artiste en phase avec les valeurs de créativité et d’esthétique de notre époque et aptes à susciter l’intérêt aussi bien en interne qu’à l’extérieur de votre entreprise.

Tous les ans la Fondation Hermès donne carte blanche à 4 jeunes artistes pour produire une œuvre avec les savoir faire des manufactures dans lesquelles ils sont invités. Les œuvres sont exposées dans des centres d’art et boutiques Hermès du monde entier.

LE MARIAGE DE L’ART ET DE L’ENTREPRISE EST RÉUSSI QUAND IL RÉVÈLE OU RENFORCE LE SENS DE VOS PROJETS ET LES VALEURS DE VOTRE ENTREPRISE.

PROCESSUS

Mona Lisa vous accompagne tout au long des séquences de votre projet
dans une logique de co-création et d’itération.

1. CADRAGE DU PROJET

Clarifier avec vous le périmètre et l’intention du projet, faire émerger le sens.

Esquisser un premier cadre de travail (organisationnel, juridique et financier de la collaboration : droits d’auteur, budgets…)

2. RECHERCHE ET SELECTION DES ARTISTES

Identifier et contacter grâce à notre large réseau les artistes en correspondance avec votre entreprise, son métier, sa culture.

Organiser les rencontres avec les artistes pressentis, évaluer les compatibilités respectives, choisir.

Finaliser les engagements réciproques entre l’artiste et votre entreprise (budget, droits d’auteur, contraintes…).

Préparer le lancement du projet auprès des différentes cibles (ou instances) de l’entreprise.

3. ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE ET MANAGERIAL

Faciliter le travail d’imprégnation de l’artiste afin de vous proposer un projet ad hoc / spécifique à votre contexte.

Observer finement les toutes premières réactions issues de l’entreprise et de l’artiste et réagir si besoin en conséquence.

Apprécier régulièrement les résultats et faciliter les interactions et transpositions.entre travail artistique et projet d’entreprise.

Célébrer la fin du projet.

Évaluer les impacts du projet auprès des parties prenantes.

CHAQUE PROJET EST UN ACTE DE CO-CRÉATION ENTRE VOUS ET NOUS. IL EST DONC UNIQUE.

FAQ

Un artiste peut-il s’intégrer à la vie de mon entreprise sans la déstabiliser ?

illustration_faq_01Beaucoup de préjugés perdurent entre le monde de l’art et le monde de l’entreprise. A l’entreprise le sérieux, la performance, la rentabilité et aux artistes la provocation, la liberté, le geste gratuit ? Et si c’était un peu plus complexe ?

C’est bien parce que la valeur des entreprises ne se construit plus dans les seules répétitions et fiabilisations de processus que l’apport des artistes est devenu précieux. Avec eux, il s’agit d’accepter d’être observé, questionné, « catalysé » selon d’autres approches et angles de vue. Une relation artiste / entreprise n’est pas une relation « client fournisseur » classique mais une expérience qui amène chacun à se découvrir et évoluer. Cela implique d’accepter une part de liberté de chacun et une volonté réciproque d’apprendre l’un de l’autre.

L’intégration d’un artiste dans l’entreprise est d’autant plus fluide que les engagements de chacun sont contractualisés, qu’un cadre est posé aux yeux de tous et qu’une structure médiatrice amène chacun à comprendre l’autre, sa logique, son langage. Nous avons à cœur d’organiser des résidences avec des artistes bienveillants avec le monde de l’entreprise – mais non dénués d’esprit critique – et conscients de ses contraintes.

Curieux de se confronter à une nouvelle expérience de travail et mus par l’envie de rencontrer et transmettre, ils savent, grâce à leur sensibilité, trouver les zones productives de déséquilibre dynamique.

Combien de temps dure une résidence ?

Vous recherchez des effets durables ? Il n’y a que le travail et l’expérience du temps que nous connaissons, les artistes n’ont pas non plus de baguette magique.

Nous constatons qu’une résidence constructive se déroule sur un minimum de 2 / 3 mois, le temps à l’artiste de s’imprégner de votre entreprise, de bâtir un projet et de le mettre en œuvre.

Durant cette période, en fonction de votre projet, l’artiste viendra travailler au même rythme que vos salariés ou selon un protocole à définir.

Comment choisir un artiste pour mon entreprise ?

Trouver la juste adéquation entre votre entreprise et un artiste commence par une écoute fine de votre identité, de votre métier, de vos valeurs, de vos codes, de vos pratiques et du territoire à explorer. Nous recherchons alors dans notre réseau, les artistes dont la personnalité, l’expérience, la pratique, les sujets de recherche nous paraissent en phase avec le contexte de votre entreprise.

Le choix de l’artiste est un moment essentiel du projet, c’est une question de rencontre et d’envie réciproque de cheminer ensemble. Il est possible d’impliquer les salariés dans ce processus selon des modalités à définir lors du cadrage du projet.

Combien coûte une résidence ?

La mise en place d’une résidence comporte 2 volets budgétaires : le volet artistique et le volet d’accompagnement conseil.

Le budget du volet artistique, le plus couramment dénommé bourse, correspond aux divers frais de séjour de l’artiste et de production des œuvres. C’est une somme forfaitaire réglée, en général, en plusieurs versements successifs espacés dans le temps.

L’entreprise peut aussi se porter acquéreur des œuvres produites. Dans ce cas, l’acquisition des œuvres peut donner lieu à déductibilité fiscale en vertu de l’article 238 bis AB du CGI et sous réserve de certaines conditions. Une entreprise qui acquiert une œuvre d’un artiste vivant peut déduire du résultat de l’exercice d’acquisition  – et des quatre années suivantes par fractions égales et dans la limite de 5 pour mille du CA HT –  une somme égale au prix d’acquisition de l’œuvre.

Le budget conseil est élaboré en fonction de la démarche et ainsi du temps à passer; il donne lieu à des honoraires forfaitisés au début du projet et appelés au fur et à mesure de l’avancement du projet.

À qui appartiennent les œuvres ?

Différents cas de figure sont possibles et cela fait partie des options que l’on peut poser dès le début si l’entreprise acquiert les œuvres, mais cela peut être décidé dans un 2ème temps, à l’issue de la résidence.

L’artiste est seul propriétaire de ses œuvres en tant qu’objets matériels. A ce titre, il est propriétaire du support physique de l’œuvre sous réserve d’une éventuelle coproduction.
De même, il est seul titulaire des droits de propriété incorporelle sur les œuvres qu’il a créées en résidence. Ces droits de propriété incorporelle lui confèrent un monopole d’exploitation lui ouvrant droit à rémunération. On parle de « droits patrimoniaux d’auteur ». L’artiste jouit également d’un droit moral sur ses œuvres.

POUR NOUS, L’ART DÉPASSE LES ENGOUEMENTS CONJONCTURELS POUR RENCONTRER DES ÉVOLUTIONS PROFONDES DE LA SOCIÉTÉ ET DES ENTREPRISES.

VALÉRIE BOBO

© Christa Sommerer & Laurent Mignonneau.

« Time flies, fly high »

Diplômée d’HEC, Valérie a été consultante en management chez Bossard Consultants/Gemini puis directrice marketing dans l’industrie et la mode avant de créer Mona Lisa il y près de 15 ans.

Pionnière dans les projets arts & business, elle a, au sein de Mona Lisa, conduit de nombreuses missions liées à la créativité ou à l’accompagnement du changement, chaque fois menées avec la collaboration d’artistes ou créateurs.

Grâce à son double parcours de conseil stratégique et de management opérationnel, elle a acquis une compréhension fine des enjeux, des processus et de la culture des entreprises qu’elle apprécie comme lieu d’action collective et d’efficacité.
Les résidences d’artiste en entreprise constituent pour Valérie une autre façon d’aborder le sujet du changement ou de la créativité. Elles permettent de vivre, au sein même de l’entreprise, et au delà d’apports ponctuels que sont la formation ou le conseil, des expériences fortes susceptibles de construire des changements durables. Dans le cadre de Mona Lisa, Valérie a travaillé sur chacune des dimensions de ce sujet émergent.

Ce qui l’inspire ?
Curieuse, rien ne lui donne autant d’énergie que rencontrer un artiste dans son atelier, sentir la pensée et le geste qui émergent, découvrir un processus créatif, se nourrir dans des lieux d’art, contemporain notamment.

Ce qui la passionne ?
Créer les conditions de dialogue fertiles et durables pour une entreprise et un artiste, ce qui implique d’oser explorer de nouveaux territoires, de savoir trouver la démarche et le ton justes. In fine, participer à la construction de sens.

Son credo ?
Pas de création de valeur sans valeurs de création.

Profil Linkedin

UN PROJET RÉUSSI EST UN PROJET « JUSTE » QUI ÉQUILIBRE LE FOND ET LA FORME.

L’ART DE CHOISIR LES BONS ARTISTES POUR UN PROJET

© Cécile Pitois, “Réseaux” imprimerie Facedim 2004.

Un réseau artistique international, diversifié et tissé depuis plus de 25 ans auprès de :

  • créateurs : plasticiens, musiciens, comédiens, designers…
  • relais variés : institutions culturelles, galeries, enseignants, critiques, commissaires…

Un savoir faire expérimenté dans le choix d’un artiste qui comprend :

  • le processus à mettre en place pour choisir l’artiste
  • le / les media à privilégier
  • les sujets de recherche de l’artiste
  • la personnalité et l’expérience de l’artiste.

Autour de Valérie Bobo, des artistes aux parcours solides et aux modes d’expressions variés, comme :  Nikolas Chasser Skilbeck, Gabriele Chiari, Christine Crozat, Florent Lamouroux, Cécile Pitois, etc.

UN PROJET VIT : NOUS ADAPTONS EN PERMANENCE LA DÉMARCHE EN FONCTION DES RESULTATS POUR RESPECTER L’INTENTION INITIALE.

RÉFÉRENCES

Le projet sur lequel j’ai collaboré avec Mona Lisa était très innovant et expérimental.
J’ai pu apprécier la capacité de Mona Lisa à réunir une équipe multidisciplinaire riche pour le traiter, construire une méthodologie innovante et pragmatique et délivrer, dans un planning serré, des résultats à la fois très concrets et complètement inédits.

Claude Barraud
Ex COO Technology, Thomson / Technicolor

L’empathie de l’équipe de Mona Lisa vis-à-vis de notre projet lui a permis de ressentir précisément où nous voulions aller même lorsque nous n’étions pas capables de le préciser clairement.

Son écoute et sa réactivité permanentes tout au long de notre projet (qui a duré plus d’un an) ont permis de construire une œuvre originale et durable.

Nous avons aussi particulièrement apprécié la préoccupation de l’équipe de Mona Lisa à ce que nous ne cédions jamais sur notre ambition et notre exigence initiales.

Patrick Rébuffie
CEO, Leclerc / Siplec (Société d’Importation Édouard Leclerc)

L’art de choisir les bons artistes en fonction du sujet et d’accompagner un projet en définition.

Jérôme Bataille
Associé, AIA Architecture

Adaptabilité à des sujets et personnalités très différentes qui mobilisent autant des qualités de rigueur que de souplesse. Capacité à travailler avec des personnalités créatives.

Sylvie Ebel
Directrice Générale Adjointe, Institut Français de la Mode

L’équipe de Mona Lisa a su comprendre la spécificité de la culture de chacune des équipes, elle nous a aidé à construire un projet original et dynamique.
Le résultat a été une bonne compréhension et appropriation des nouveaux projets de la R&D par les équipes marketing, avec du fond et du fun !

Stéphanie Emeury
Trends and Exploratory Research Manager Market and Consumer Intelligence Department, Parfums Christian Dior

NOUS CONTACTER

Intéressé pour mettre en place une résidence d’artistes chez vous ?
Curieux de découvrir des réalisations ? D’autres questions encore ?
Laissez-nous votre message et nous vous recontacterons rapidement.

Votre nom

Votre adresse e-mail

Le sujet de votre message

Votre message